Les chroniques de l'Antemonde

Forum du module de jeu Neverwinter Nights
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Khostya Bogatyr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le roc

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Khostya Bogatyr   Mar 10 Déc - 14:50



Nom : Bogatyr
Prénom : Khostya
Sexe : Masculin
Race : Humain
Age : 30 ans
Divinité :Garagos
Origine : Mitan
Signes particuliers : Un colosse d'1m99 pour 135kg de viande




Description physique :

Khostya est une force de la nature, un roc qui forcera grand nombre de personne à lever les yeux pour lui parler. Le regard sombre, lourd et son visage aux contours antipathique ne sont guère avenant. Son crane rasé, ses cicatrices nombreuses et son marteau de combat laisse imaginer un homme aimant la guerre et le conflit.


Dernière édition par le roc le Sam 1 Fév - 18:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roc

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Khostya Bogatyr   Mer 11 Déc - 13:55

Mes derniers souvenirs, un champ de bataille, mon marteau de guerre bien haut dans le ciel , hurlant ma rage et puis....le trou noir...

Je me réveil dans un lieu inconnu, ne portant pas mes vêtement, un mal de crane horrible me saisit lorsque mes yeux s'ouvre. J'avance péniblement dans un couloir lumineux, je franchis un seuil et me voici entouré d’être vivant me souhaitant la bienvenue.

Légitimement, j'harcèle de questions la personne au cheveux rose qui converse avec moi dans un mielleux accueil. Sa voix ainsi que celles qu'elle appelle ses frères et sœurs résonnent dans ma tête.

Je ne comprend rien a son charabia sur ce qu'ils nomment la brume, ni sur la raison de mon arrivé ici.

Je me retrouve dehors après avoir décidé de chercher mes propres réponses. Je ne suis pas le seul à être dans le désarroi le plus totale, au fur et a mesure de ma découverte je rencontre plusieurs personne ayant le même but que le mien.

Comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roc

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Khostya Bogatyr   Ven 13 Déc - 11:37

Ma première expédition était plutôt mitigé. Nous avons rassemblé un groupe hétérogène arrivé dans les même conditions que que moi pour une sortie hasardeuse sur l'une les îles peuplant l'archipel.

L'aller se passa tranquillement, j'ai pu étudier un peu toute les personnes en présence. Les personnalité sont vraiment différente , il faudra plusieurs sortie pour vraiment apprendre d'eux.

Ensemble nous marchons a travers les zones inconnus, du moins pas pour tous. Nous avons été déranger des gobelins dans leur caverne pour ramener une.....poule....en échange d'une clé qu'une des personnes du groupe possède.

Le final de cette sortie etait quand a lui plus extraordinaire, mécontent d'avoir été dérangé, les créatures vertes s'en sont pris à notre gondole, en y mettant le feu.

Une légère anarchie régna alors dans le groupe, certains criaient a une vengeance inutile, d'autre souhaitait attendre un nouveau bateau. Par chance un bateau était amarré avec un capitaine nain. Celui ci était d'accord pour nous ramener à bon port, mais il demandait un prix que nous ne pouvions payer. Mon marteau lui a fait comprendre que l'on voyagerait gratuitement.

Nous avons embarqué dans la précipitation après une énième attaque de gobs. Le retour fut chaotique, nous avons perdu le capitaine suite à des événements que je qualifierais de surnaturel.

Fantômes, enfants, chants, rires, conditions climatique changeante et des créatures aussi mystérieuse que dangereuse.

Puis plus rien ...le calme plat...nous avons retrouvé le port de Lacustrum, par chance ... par miracle, on ne sait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roc

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Khostya Bogatyr   Dim 5 Jan - 16:05

Epuisé par ma derniere sortie, je m'allonge dans ce lit trop petit. Le sommeil ne tarde pas a me prendre, je me laisse emporter de bon coeur.

Mais mes songes ne sont pas réparateur, bien au contraire. Je m'agite, quelque chose ne va pas, je transpire , je me sent partir dans un lieu que je ne connais que trop bien

J'ai 15 ans, ma mère est décédée de la fièvre noire qui a touchée plus de la moitié de mon village. Depuis sa mort mon père n'est plus que l'ombre de lui même.

Il a sombré dans l'alcool, il est devenu le type d'homme que je déteste. Un sale ivrogne incapable de mettre un pied devant l'autre sans tituber. L'argent ne rentre plus dans le foyer et c'est moi qui doit faire plusieurs petits boulot pour continuer à nous nourrir.

Je ne m’entraîne plus au combat libre, trop fatigué après mes journées interminable, je ne demande que du repos. Il est temps que cela cesse je dois mettre mon père face à ses responsabilités.

Un matin, je m'approche de lui bien déterminé à lui faire cesser de s'alcooliser toute la journée et même de l'aider a le remettre sur la voie du travail. Malheureusement, tout ne c'est pas passé comme je l'aurais souhaité. Une violente dispute éclate alors entre nous, je vois sa main se lever vers moi, il sert son poing et me décoche une droite qui me fait tomber a la renverse. Je n'en reviens pas, mon père ose porter un coup a son propre fils.

La mauvaise surprise laisse place a la peur quand je le vois casser sa bouteille et me menacer de son bord tranchant. Je me relève et me plaque contre le mur, il tente de me frapper de nouveau, par chance ou réflexe j’arrive à l’éviter et le bloquer contre la parois de pierre qui composait ma maison.

D'un coup de coude dans les cotes , j'arrive a lui faire lâcher sa bouteille qui se brise entièrement sur le sol. Ses yeux aurait pu me tuer sur place si il en avait le pouvoir. Nous nous battons durant plusieurs minute jusqu'au moment ou d'une gauche placé au menton, je réussi à mettre mon père k-o.

Son corps tomba lourdement en avant et percuta le coin de la table de frêne de la salle ou jadis nous nous restaurions. Une fois au sol, je vois une immense flaque de sang lui entourant la tête, désaltérant les planches de bois de ma résidence.

A ce moment là je viens de comprendre mon geste...Je viens de tuer mon père...

Je me redresse brusquement dans mon lit, mon souffle est court. Me revoilà de nouveau dans le présent, dans cette chambre d'auberge minuscule d'un monde qui m'est inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roc

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Khostya Bogatyr   Jeu 9 Jan - 17:04

Alors que je prenais du repos dans un campement de fortune de l’île de glace avec Alis Blake, le paysage me rappela certains des entrainements de la Légion Pourpre, mes souvenirs me revinrent.




Comme il fait froid en ce matin d'hiver. Cela fait maintenant plusieurs mois que nous sommes en faction sur la montagne de la mort blanche.

L’équipe de reconnaissance Alpha, composée de quelques soldats et de caporaux était déjà debout. Avec des cordes dans leurs sacs, ils sont partis en précurseurs pour reconnaître et équiper les passages délicats de notre ascension.

C'est dans les mains cette équipe que nous mettons nos vie ,j'aime autant que je déteste la montagne et le froid, j'ai toujours cette sensation d'engourdissement qui peu être fatal. Nous avons déjà du couper le pied d'un de nos compagnons après que celui ci soit devenu charbon. Ici tu auras beau êtres le plus grand, le plus fort c'est toujours la montagne qui commande.

C'est maintenant l'heure du départ. Ma section de marche composée d'une 10enes de soldat du régiment bleu forme une petite colonne en ascension, suivie à un kilomètre par une autre. . Malgré les températures négatives et les rafales de vent , l’effort en montée nous réchauffe vite. . Le point à atteindre est la «Caverne des anges » , sous le sommet de la "Vieille Dame". La marche devient extrêmes difficile, ma grande taille me gène dans cette neige épaisse. Je peste et maudit ces maudits généraux. Ces réflexions futiles occupent mon esprit tandis que mon corps fonctionne mécaniquement. : un pied devant l’autre, jusqu’à atteindre cette foutue caverne.,

Un couloir plus qu'étroit se présente à nous. Le terrain accidenté a été équipé par l'équipe Alpha de plusieurs points d’ancrage et quatre cordes. Nous passons un par un, crampons aux pieds.

Mais nous ne sommes pas au bout de nos peines. La nuit va tomber vite, personne ne veut dormir ici ce soir, nous hâtons le pas. Difficile d'accès, la montagne nous oblige a utiliser des passage où une neige croûtée, en légère transformation depuis quelques apparitions du soleil, ainsi que des pentes parfois raide nous rendent la marche dangereuse.
Un chef de groupe fier de ces 30ans d'expérience me donne ses « Astuces » pour glisser sans dévaler toute la montagne.

Cette journée me Semble interminable, mais nous arrivons enfin a l'entrée de la "Caverne des anges"....Nous allons pouvoir nous reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roc

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Khostya Bogatyr   Mar 21 Jan - 17:51

Plusieurs semaines se sont écoulées après l'accident, j'ai entérré mon père dans l'arriere cour pret de l’écurie où il aimait passer du temps.

Personne ne s'inquiète vraiment de sa disparition, il s'etait coupé du monde depuis la mort de ma mère. Je n'ai plus le coeur à grand chose, je décide donc de quitter mon village et de rejoindre la grande ville. Labas je pourrais peu etre construire quelque chose, il va juste me falloir vivre avec ma conscience.

Cela fait maintenant deux mois que je vis ici, je n'ai pas de boulot fixe, je survis  et je suis obligé de faire des choses illégales pour pouvoir me nourrir et payer mon toit.

Je participe également à des combats clandestins, cela me rappel mon rêve de gamin , quand je voulais devenir le plus grand combattant à mains nue du pays...je suis si triste...

Il faut que je fasse quelque chose de concret de ma vie, je viens de lire sur cette affiche qu'on cherchait des soldats....je serais au moins nourri, logé...ma misérable vie ne vaut rien, alors pourquoi ne pas la mettre à la disposition d'Elturel.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roc

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Khostya Bogatyr   Lun 27 Jan - 9:37

Voila 3 ans que j'ai rejoint l'Armée d'Elturel. Au sein de ces terres hostiles, la civilisation dépend de la puissance militaire ainsi les caravanes et les convois fluviaux choisissent de faire passer leur itinéraire par la zone de contrôle d'Elturel uniquement pour relâcher un peu leur vigilance et laisser le soin aux soldats du seigneur de s'en préoccuper à leur place.

Nous sommes reconnus, respectés et craint. Mais ce qui m’intéresse le plus c'est leur armée d'élite de deux cents cavaliers connus sous le nom de Cavaliers des enfers.



Je ne vais pas rester simple soldat, j'ai envie envie d'autres chose, j'ai 18 ans et j'ai connu quelques batailles, mais aucun fait marquant.

Pourtant j'ai cette soif de combat, de sang, ces années ont réveillé en moi un homme dont je ne soupçonnais pas l'existence. Nombreux sont les compliments sur mon travail, mais j'en veux plus, plus de conflits, plus de guerre, plus de sang.

J'ai quelques amis, dont un avec qui je passe beaucoup de temps. IIyama ce prêtre de Garagos, me parle sans cesse de sa puissance furieuse qui l'anime. Cette puissance me convient, elle permet de relâcher toute la haine enfouie en toi contre l'ennemie, aucune pitié, ce qui compte c'est la victoire, une victoire ecrasante, une victoire totale.

Bientôt j'irais voir l'officier en charge des examens d'entrée au sein des cavalier de l'enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roc

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Khostya Bogatyr   Lun 27 Jan - 19:46

2 mois, cela fait maintenant 2 mois que je suis a l'essaie au seins des "cavaliers de l'enfer". Je dois ça a mes excellents états de service, mais cela attise la jalousie.

Certains sont là depuis une dizaine d'année et jamais ils n'ont pu espéré approcher l'armée d'élite. Moi j'y suis et j’écraserais toute personne défiant la légitimité de mon entrée ici.

Les début furent compliqué, je n’étais pas accepté, je n’étais qu'un potentiel renfort, rien de plus et les cavaliers me le firent bien sentir. Je n'ai pas le droit de monter, je dois rester a pied, je ne participe qu'a une infime partie des missions données, je ne fais que laver les chambres, brosser et préparer leur chevaux, nettoyer leurs armures. Je sent la frustration , la colère, la haine monter jour après jour en moi.

Pourquoi m'a t'on accepté a l'essaie si c'est pour êtres un vulgaire écuyer. Je ne veut pas rater ma chance, alors je fais ce qu'on me dit, j'apprend une nouvelle discipline, du moins c'est ce que je tente de me dire.

Un matin une quinzaine de cavaliers partirent en mission, le commandant en chef me pris a part et m'informa que je partais avec eux , a pieds.

La déception se lisait de plus en plus sur mon visage, mais il était hors de question que j'abandonne, peu être est ce là ce qu'ils attendent, de me pousser a bout pour me voir baisser les bras. J'accepta les ordres sans rechigner. C’était une simple mission de reconnaissance un peu plus a l'ouest du Mitan.

durant 9 jours je suivais le groupe, je me voyais mourir, la soif , la fatigue se faisait sentir. Je n'avais pas les même droit qu'eux, j’étais plus rationner encore et le poids sur mes épaules m’écrasait.

Nous arrivons au point de rendez vous, un petit village nous ouvrait les bras, plusieurs hommes vinrent s'occuper des chevaux. Je ne savais pas quoi faire, devais je suivre le groupe, m'occuper des montures, ou juste m’écraser sur le sol comme un arbre que l'on vient abattre ?

Je me dirigeais vers l’écurie, quand l'un d'eux m’interpella.

-" Hey, Bogatyr, qu'est ce que tu fais ? "
-" M'occuper des chevaux comme d’habitude"
-" Non cette fois tu viens avec nous "

Son ton ne me laissait pas le choix. Nous nous dirigions vers l'auberge quand le chef du village nous invita a prendre place chez lui. Dix cavaliers restèrent a attendre dehors pendant que nous autres avancions dans la maison.

J’écoutais la conversation tant que je pouvais mais la fatigue réussi a me distraire. Mes oreilles bourdonnais, j’étais au fond du gouffre. Une tape sur l’épaule et un franc sourire me sortit de cette état de somnolence.

Le groupe sortit, et ce que je vis dehors me fit retrouver presque toute ma vitalité. Face a moi se tenait un écuyer accompagné d'un immense cheval au muscles impressionnant.

Ce voyage était en faite mon entrée officielle dans les rangs des "cavaliers de l'enfer" , car j'avais devant moi mon destrier , les 15 cavaliers m'applaudirent m'invitant a rejoindre la forge pour récupérer mon équipement.

J'y suis arrivé, je suis des leurs , tout ce travail depuis des années finissent par payer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roc

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Khostya Bogatyr   Jeu 30 Jan - 19:02

Ma première mission au sein des cavaliers des enfers était très simple. Une mine d'or fut découverte il y a quelques mois par un groupe indépendant. Fort de leur découverte, un village naissait, grossissant de semaine en semaine, l’appât du gain était puissant

Notre seigneur envoya un émissaire négocier le rachat de cette mine, mais ce dernier est rentré bredouille. Quatre tentative ont été effectué avec des sommes toujours plus importante, mais réponses restaient négative.

Face à cette fermeté, notre Seigneur ordonna à trente Cavaliers de négocier. J'en faisait partie. Nous sommes arrivés aux portes du village, il était bien joli d’ailleurs. Mais même face à nous ces hommes se sont montrés intraitable. D'ailleurs plusieurs mercenaires étaient présent, pour défendre le village en cas d'attaque et comble de l'ironie, ce sont eux qui nous ont menacés d'utiliser la force si nous insistions trop.

Ce charmant village accueillant s'est transformé en un tas de cendres. Nous venions de nettoyer la zone des hommes, des femmes et des enfants sur place, ne laissant aucun survivant.

Cette mine d'or appartenait désormais à notre Seigneur. Ils auraient du accepter les offres bien avant notre passage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roc

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Khostya Bogatyr   Sam 1 Fév - 19:32

Me Voici désormais âgé de 25 ans, durant toutes ses années j'ai réussi à me faire un nom au sein des cavaliers. Certains apprécie ma furie destructrice lors des raids, d'autres s'inquiètent de mon cotés tête brûlé, parfois indiscipliné.

C'est vrai que plus j'avance dans l'age et moins j’apprécie qu'on me dise quoi faire. Je reste maître de mon corps et de mes actes. Toujours est il que même si toutes nos missions ne sont pas couronnées de succès, je reste néanmoins un élément important, j'en suis fier et cela me donne plus de poids et légitimité.

Un jour alors que scellais mon cheval, un homme en Armure sombre, au visage sévère et mature est venu à ma rencontre. Je ne l'avais jamais vu, aucun signe distinctif me permettait de l'identifier. Aucune armorie , écussons, pendentif, rien, si ce n'est une épée de belle taille, aux apparences onéreuse.

Pourtant lui me connaissais, et fort bien d’ailleurs, il énuméra plusieurs fait marquant de mes années chez les "Cavaliers des Enfers" , et encore plus loin dans mon passé jusqu’à mon entrée dans l'armée d'Elturel.

Il m'invita à mon retour de mission à le rencontrer de nouveau pour m'expliquer ce qu'il voulait de moi. Cet homme a réussi à m’intéresser, au point où je me suis vu accepter de le revoir. Je ne savais pas pourquoi, il était venu , mais le fait qu'il se soit informer sur mon compte, me poussait à l’écouter.

Je chassa rapidement cet entrevu de mon esprit pour me concentrer sur notre mission, j'aurais tout le loisir de m'occuper de cet homme plus tard, après tout c'est lui qui est venu me chercher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Khostya Bogatyr   

Revenir en haut Aller en bas
 
Khostya Bogatyr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les chroniques de l'Antemonde :: RP :: BG-
Sauter vers: