Les chroniques de l'Antemonde

Forum du module de jeu Neverwinter Nights
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suna

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Normandie - Calvados

MessageSujet: Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]   Lun 9 Déc - 23:06







Nom commun : Kelter
Prénom commun : Yasia
Nom elfique : Hasni
Prénom elfique : Luminess'art
Sexe : Féminin
Race : Demi-elfe de lune
Age : d’apparence entre 20 et 23 ans
Divinité : Tymora, Sharess.
Origine : Aglarond - Bois de Yuir.
Signes particuliers : Des ongles d’un blanc pure. ( rarement visible ig )





Description physique :


La jeune femme que vous rencontrez ne dépasse les un mètre soixante-dix, ce déplaçant d’un pas léger et silencieux; ses tenues de cuir noir et rouge la moule sans mal dévoilant des formes aux galbes marqués ainsi qu’une certaine assurance dans sa démarche; bien qu’elle ne cherche pas à ce faire remarquer outre mesure, cachant son visage sous la pénombre d’une capuche de cuir sombre. Ne laissant entendre de son passage que le tintement des sacoches qu’elle porte à la ceinture, ainsi que les battement du fourreau de sa rapière contre sa hanche. Son corps bien qu’assez gracile ne dégage pas une grande force physique, ses bras fins n’étant gère capable de supporter de lourde charge. La peau blanche de la demoiselle, qui reste rarement découverte, ne semble porter aucune marque ou grain de beauté, laissant simplement un parfum de lys blanc derrière son passage.

Les rares fois ou elle le découvert, les traits fins et ravissant de son visage contraste violemment avec ses lèvres pulpeuses rouges sang qui expriment parfois un fin sourire moqueur. Ses grand yeux en amande révèlent des iris d’un bleu profond moucheté d’éclats d’or surmontés d’épais cils noir renforçant son regard. Sa chevelure blonde platine lui arrivant aux épaules laisse échapper deux oreilles pointues. Alors que son port de tête, droit et fière, trahisse ses origines elfique, dont elle semble avoir hérité du caractère altier, ainsi qu’un léger accent chantant qui peut ce deviner malgré la froideur de la demoiselle au première abord.









_________________
Ecoute le silence...


Dernière édition par Suna le Jeu 23 Jan - 0:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Normandie - Calvados

MessageSujet: Re: Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]   Jeu 12 Déc - 23:46



Le reflet de la Brume.








« Du temps de mon enfance, comment aurais-je pu imaginer cela...
Les yeux fixant le ciel étoilé, comment imaginer cette vie que je mènerais...
Le chemin me semble si long, complexe et épuisant pourtant je viens à peine de le commencer... »


« Si tu devais définir la folie... Que dirais-tu ?
Je dirais que la folie est propre à chacun et que quelque part, nous le sommes tous...
Et toi ? Tu es folle ?
… Sans aucun doute, oui. »








Pourquoi avais-je eu cette idée, toutes leurs histoires sans queue ni tête, toutes leurs croyances, leurs peurs et leur maudite Brume.
Une île de fou simplement et d'incapable, voilà ce qu'ils sont tous, je ne veux pas vivre ici, devenir une marchande de légumes sans âme et sans horizon.
Alors je prend les plus courageux... Enfin, les nouveaux surtout, comme moi, ils ont envie de vivre de retrouver leurs terres et pour ceux qui en on, une famille...
Rien de ce que j’entreprends ne me ressemble, je communique, c'est presque une nouveauté.
Nous partirons, nous verrons, nous chercherons, je me fou de comment et des moyens, du moment qu'une piste s'ouvre...


… L'ironie... Non l'ironie de la vie ne me fait pas rire aujourd'hui, des peaux vertes puantes, des corps et l'odeur du sang acre des combattants,
rien d'exceptionnel, des idiots, rien de nouveau …
Je me maudit encore alors que j'observe cette Brume dans la lueur des phares de ce caillou isolé.
J'avais sentie quelque chose en moi me prévenir, me dire de chercher ailleurs, autrement …
Mais aller donc faire comprendre à des étrangers qui réfléchissent avec le fer ce qu'est l'instinct …



S'il y avait un mot... Un mot pour tout cela... Ce serait celui là, folie.
Ce monde est une folie pure, cette Brume, cette chose … Pense t-elle ? Décide t-elle ? Agit t-elle vraiment ?
Que la Dame Chance entende ma prière, ou qu'elle soit, je vais avoir encore besoin d'elle …

_________________
Ecoute le silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Normandie - Calvados

MessageSujet: Re: Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]   Mer 18 Déc - 10:14




Magnétisme...








J'y pensais souvent, lorsque j'étais seule, seule sur la voie doré de Thesk à épier les marchands trop sur d'eux et de leurs gros bras sourds...
Mais malgré toute mes envies, mes folies et mes lubies. Il est présent à chacun de mes pas et dans chaque instant de mes nuits...

« Tu n'as pas ton mot à dire, si tu veux vivre.
Vous appelez ça vivre, vous ? »

J'ai encore la sensation de ses coups et de ses hurlements de rage, je paye toujours cher mes pensées...









Une … Deux … Trois …
Voilà qui est, appréciable, la quête de ses petites choses comme des pierres rares qui n'ont de valeur qu'au yeux de ceux de Lacustrum.
Je voyage, beaucoup, énormément, je voyage sûrement plus que je ne l'ai jamais fait, j’apprends tout d'un monde qui n'existe sûrement pas …
Je m'intéresse à l'histoire d'une ville qui n'est pas...
Alors réellement je ne bouge pas, l'aiguille de ma boussole reste finalement aussi statique que moi,
monde étrange et magie d'horreur qui ce joue bien de nous, quand sera t-elle lasse de faire battre nos cœurs ?


Je vois des corps, des morts, certains ne reviennent jamais, alors …
Alors rien n'est plus vraiment amusant, je suis devenue le jouet d'une chose inconnue, d'une créature, d'un être, d'un dieu …
Peut-être même d'une chose dont j'ignore même la simple création …
Nos hypothèses fusent, ce croisent et parfois se rejoignent …
La vérité n'existe peut-être plus ici, pourtant j'ai la conviction profonde qu'on m'observe, qu'on me voit et qu'on m'entend,
cette Brume bat de vie autant que le corps d'un être et ; alors que je regarde au loin la Tour centrale du Lacustrum qui disparaît dans la nuit,
j'ai le sentiment d'enfin regarder dans la bonne direction …




_________________
Ecoute le silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Normandie - Calvados

MessageSujet: Re: Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]   Jeu 26 Déc - 11:03



Sur les cendres.







« Et comment t’appelles tu, petite ?
- … A quoi mon nom pourrait bien vous servir ?
- Eh bien ! Pour te connaitre !
- Alors croyez moi, il ne vous servira à rien… »








Rien que son odeur la première fois m’avait suffit, les couleurs des flammes qu’il arbore avec tout l’orgueil de son ordre…
Il pue la cendre et la chair brûlé, mais le sait-il seulement ?
J’avais eu raison de me fier à ma première impression, il était bien de là-bas, de ce désert de sang et de soufre… De toute les personnes que la Brume prend,
il avait fallut qu’elle m’impose un homme tel que lui, l’île n’est pas grande et fuir est impossible.
Penser un seul instant à me débarrasser de ses souvenirs m’est alors interdit, comme si,
c’était amusant de me torturer ainsi… Et après l’armure de flamme… Pourquoi pas la toge rouge d’un zulkirs…
Je n’ose même pas imaginer comment finirait Lacustrum face à ce genre d’homme, au mieux l’esclavage pour beaucoup, au pire…
Je soupire doucement alors que je regarde mes mains, malheureusement il y a toujours pire.




L’on me prend pour folle, cela n’a pas changée même avec les années, mais ici ou est la norme et l’excès ?
Pourquoi je suis la seule à la voir, à l’entendre, à la distinguer… Un enfant qui pleure et qui à besoin qu’on s’occupe de lui,
une femme qui nous préviens du danger, ses voix souffres dans cette Brume… Mais alors, leur âmes seraient-elles prisonnières ?
Ou quelque part, toujours en vie ?
Je veux la comprendre, même si on me dit que je vais trop loin, que je divague ou que la paranoïa me guette, je suis sur qu’il y a un moyen un chemin…
Et voilà que je pense comme lui, voilà que je me met à vouloir tout savoir, tout contrôler, comme il avait eu tout contrôle sur ma vie…
Et c’est bien parce que aujourd’hui je veux reprendre en main la mienne que je veux comprendre.




_________________
Ecoute le silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Normandie - Calvados

MessageSujet: Re: Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]   Lun 6 Jan - 10:26









Le temps suit sa route, il est certainement la seule chose qui n’attend personne et qui ne regarde jamais derrière lui, il est quelque part, parfait dans son égoïsme…
Telfammes, Capital de Thesk et un joyaux du commerce bordant la mer des étoiles déchues, cette ville,
immense et sinueuse abrite de nombreuses beautés puisées au quatre coin du continent,
ici les marchands sont rois, capitaines et ministres d’une économie basé sur la corruption et les menaces…
Pourtant, oui pourtant, il y a une ombre qui voile cette cité, discrète et aux tentacules plus nombreuses que les montres marins,
elle achète l’honneur et vend la foi au gère de ses envies, ça tout le monde le sait, mais personne,
au grand personne n’aurait eu le courage de fouiller la ou l’ombre est reine…



« C’était quoi ce bruit ? »
En entendant la voix du propriétaire l’ombre ce replia sur elle-même, elle est jeune, sans expérience et surtout, elle à encore peur…
Alors doucement, l’abandon la gagne, l’escalier au bout du couloir grince péniblement.
« Bon ça va, râle pas, je vais voir… »
Une panique, elle s’en détourne, trop tard ou trop tôt, mais le regard de l’homme croise sa silhouette fine et agile…
« … Eh ! EHH ! Voleur !! »
La fenêtre entrouverte est sûrement un salue en cet instant, cette seconde… Mais le fuyard perd l’équilibre,
sa cape coincée sous la semelle d’un homme trop rapide. Brusquement, on le saisit, l’étrangle sans ménagement le sang monte à la tête.
Des cris. Des hurlements de rage et la voix paniquée d’une épouse qui arrive en arrière plan, comme la dernière image d’un monde sombre et froid,
c’est le regard effrayé d’une inconnue plongé dans celui qui vint la volé qu’il gardera comme dernière vision…
Puis plus rien, les bras ce débattant lui tombent le long du corps, les jambes qui s’agitent ce stop, l’air lui manque et la vie aussi,
bientôt on relâche ce corps sans vie, alors que la femme s’époumone comme prise d’une angoisse incontrôlable.
Son époux abandonne sa victime, revenant prêt de celle qu’il aime, il la rassure, toute est finit, tout va bien, on ne viendra plus, personne ne viendra plus prendre leurs biens.
Elle reste en pleure, se serrant dans le creux de l’épaule de celui qu’elle à choisi par intérêt politique.
Lui ce veut rassurant, souriant simplement, heureux de constater qu’il n’a rien perdu de sa force d’ancien assassin,
il revient porter un dernier regard sur sa victime, satisfait de lui…
Quand sans aucune explication le corps inerte, comme prit par une volonté divine, disparaît…







_________________
Ecoute le silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Normandie - Calvados

MessageSujet: Re: Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]   Mer 8 Jan - 8:57








« Ni a t-il donc personne ?! »

… Non, que je suis bête, bien sur qu'il n'y a personne, d'abord la femme du paladin, puis la prêtresse je reste perplexe face à ses créatures qui ce gave de sang,
tout comme ce nécromant qui fait grandir son armée... Nous ne l'avons pas tué, mais à quoi bon prévenir ?
Puis il y a eu, ces enfants, par les dieux et cet enfant qui vient de la Brume...
Il est maléfique, il nous connaît, mais le pire ; ne je pense pas qu'il soit étranger à la mort de l'épouse, lui doit avoir des réponses...



L'Antemonde est une prison... Et la Brume ses barreaux, comment peut on vouloir rester ici ?
Faire ça vie dans ce bocal, a attendre qu'une île apparaisse, comme on jette un os au chien pour l'occuper...
Comme l'horizon me manque, je ne pensais pas, jamais je n'aurais crut...
J'en viens à regretter ma vie de haillons, cette vie que j'ai tant fuit et que je n'ai plus.
Lacustrum n'est pas dénuée de charme...
Oui... Oui mais non....

« CE N'EST PAS CELA LA VRAI VIE !! »

_________________
Ecoute le silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Normandie - Calvados

MessageSujet: Re: Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]   Dim 12 Jan - 22:53

Éclosion...







« Qu’est-ce que c’est maman ?
- Un lys blanc, mon ange, tu le porteras parfaitement dans ta chevelure… »








Qu’ils sont rares ses souvenirs…
Alors même que je détaille mon peigne, ma brosse et ses perles d’argent ciseler face à moi, mon regard
ce perd dans le miroir de la coiffeuse de cette chambre… Je détaille mon visage comme si c’était la première fois, mais oui,
c’est bien la première fois depuis longtemps que me vois dans quelque chose de plus stable que le reflet de l’eau…
Mon expression c’est endurcie, mon sourire aussi, il n’est plus celui que j’accorder à ma mère lorsqu’elle coiffait cette chevelure si longue dont je me suis séparée.
Je me sens brusquement perdue sans ses mains qui me guidaient à réaliser les tresses à huit branches dont la finesse égale la complexité de réalisation…
Le raffinement elfique ne connait pas l’à-peu-près. Pourtant aussi simplement qu’un instinct je retrouve les mouvements perdues dans mon esprit et le temps,
le chignon doit être parfait, central, harmonieux et sans mèches…
Enfin je contemple cette robe et ses dentelles d’argent… On ne voit pas mes cicatrices…. C’est bon.


J’aimerais surement me dire que c’est quelqu’un d’autre que moi dans ce reflet fumé,
que non c’est impossible je n’ai pas autant changée depuis la dernière fois que j’ai vu un miroir…
Oui, mais la dernière fois… J’avais huit ans.

_________________
Ecoute le silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Normandie - Calvados

MessageSujet: Re: Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]   Lun 13 Jan - 21:12

Quelques dents pointues







« Tu as peur ?
- Oui... Bien sur que oui, je suis morte de peur...
- Non... C'est pas vrai ! Tu n'as pas... ASSEZ PEUR !! »



… J'avais eu ce que je voulais... Je le savais et j'étais quelque part contente de moi...
Oui c'est un cauchemar, une horreur, une torture, sa voix est une aberration de tourment...
Mais j'ai voulut tout ceci... Et cette cage ténébreuse je la mérite finalement.


« Tu dois arrêtez d'avoir peur, voilà la solution !
- Tu as eu peur... Toi aussi ?
- Oui, oui moi j'avais peur du noir...
- Et comment as tu fait ?
- J'ai avancé... Et... JE SUIS DEVENU LE NOIR !!! »



Elzechior... Moi aussi mon âme est noir, et va savoir, tu es peut-être un peu en moi...
Elzechior... Si tu savais, oui, comme la douleur est un moteur, toi elle te fait plaisir... Moi elle m'a fait vivre...
Elzechior... Si tu savais comme l'horizon est beau, et comme il me manque...
Elzechior, si c'est la souffrance qui te rend si fort... Alors faut-il que tu me dévore ?
Qu'aimerais-tu... Que veux-tu...


« Lumi, petite Lumi. Chante pour moi !
- Non, je ne chante pas... Je ne chante plus...
- Aller ! CHANTE !!
- Les oiseaux en cage ne chante pas... Elzechior...
- …
- Paulette ?! »



Que fait-elle ici... Qu'a t-elle en tête ? Serait-elle encore plus folle que moi...
Ce jeter dans un piège aussi grossier...
Le choix … C'est sûrement une chose que moi je n'ai jamais eu à faire, parce que je ne l'ai jamais eu,
mais à mes yeux elle n'a pas fait le bon...
Je ne pourrais même pas l'en remercier, tant elle à préférée la raison à son cœur... Après tout oui...
Un outil je n'ai jamais vraiment était autre chose pour les gens... Peut-être...
M'en serais-je voulut s'il lui était arriver malheur, a celui qui doit rester un inconnu... La lumière de Lacustrum m'aveugle, mais qu'importe...
Il faut repartir dans la Brume...


***


" RAAAAH !!! "

Le bruit fracassant du miroir que je venais de briser me ramena un instant au calme...
Le tintement du verre ce rependant à mes pieds était comme une mélodie... Menteurs... TOUS !
Mais à quoi bon ? Je commence à comprendre je crois... Ou pas... Je ne sais pas... J'ai si mal à la tête.
A quoi bon... A quoi bon les aider...
Ça suffit... Oui, ah-ha.. Aahahah !






_________________
Ecoute le silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Normandie - Calvados

MessageSujet: Re: Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]   Jeu 23 Jan - 0:45







_________________
Ecoute le silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Normandie - Calvados

MessageSujet: Re: Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]   Dim 26 Jan - 11:49








J'entend souvent les cris, les hurlements, la peur, l'agonie...
" Depuis combien de temps est-elle ici ?
- Des années mon Seigneur, rappelez-vous, c'est un cadeau de Razverri
- Ah, oui, et cette petite bâtarde respire toujours ?
- Elle est maigre, mais utilisable.
- Bien, prépare là, j'ai un projet pour elle. "








Comment expliquer une chose qui n’a pas de nom… Pas de mot…
J’en trouve bien des idées, des images, mais c’est comme vouloir décrire le noir,
il n’y a pas grand-chose à dire d’autre que « c’est noir ».

J’aurais tellement aimée marcher dans ses étendues vastes de mon monde, courir parmi les plaines et gravir les montagnes…
J’aurais tant voulut autre chose que ce bocal.
On me reproche mon comportement, trop sauvage… Trop distant…Trop… Différent…
Je ne comprend pas toujours… Ses choses pourtant si simple que tu voudrais me faire accepter.
Qu’importe ce qu’on pense de moi…
Je veux quitter ce lieu maudit, cette vie d’illusion et de poudre aux yeux…








Cette Brume… Comme si ça ne suffisait pas, il y avait aussi les pouvoirs de cette Brume mentale,
qu’importe mes choix et mon chemins… Je vais oublier…
Certes, moins rapidement, béni soit le sang que ma donné ma mère.
Certes, moins facilement, maudit soit le passé que m’a imposé mon père.
Est-ce pour cela, simplement pour cela, que je n’ai rien oubliée… Parce que les facteurs sont en ma faveur…
Ou non…
Dois-je oublier ? Attendre les siècles ?
Ne plus me rappeler pourquoi j’ai ses marques, ses douleurs, ses terreurs nocturnes.

A présent je sais, ils l’ont touché, approché, du bout des doigts… Ils ont réussi, presque !
Alors il y a un moyen, un espoir, mais ça sera long… Maintenant je dois accepter que ce n’est pas demain que je vais retrouver mon horizon.
Combien de temps encore, vais-je devoir chercher… Me battre… Encore et toujours survivre pour peut-être connaitre mieux…


***


Pour une fois, j’ai prit une chambre chez Maës…
Il faudrait que je ferme un peu les yeux, que je fasse autre chose que errer comme une âme en peine.
Tout c’est bien passé, et il vont tous bien, je nous sais maintenant efficace malgré les obstacles, c’est rassurant…
Deux cent… Quatre cent… Huit cent… Mille ans… Voilà ma nouvelle échelle du temps…
Un grain de sable, pour une année.
Je me demande… Quel taille aura mon désert…

Comme toujours je ne trouve pas le sommeil… Ou ai-je fermé les yeux ?… Une heure voir deux…
Je me rend alors qu’il fait nuit noir à l’académie, ici je trouve un carnet de cuir vierge, épais, usé…
Il est parfait pour moi.
Alors j’écris, mon passé, tout mes souvenirs, des plus doux aux plus atroces… Mais ils sont surtout atroce…
La joie, les chants, les arts, la chasse. Le sang, la mort, la souffrance, cette cage…
Vingt années…. Une goutte d’eau dans cette immensité que ce monde va m’imposer, mais je n’oublie pas, et j’écris en bas de chaque page :



« N’oublie pas de t’échapper, n’oublie pas ta liberté, n’oublie pas qui tu es. »





_________________
Ecoute le silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Normandie - Calvados

MessageSujet: Re: Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]   Ven 7 Fév - 19:16

... Pour une confiance d'aveugle.








" Lel Silm !
- Rooh aller, mon rayon de lune, elle est bien assez grande.
- Lel ! C'est mon aloill, elle reste ici, avec moi.
- Je n'aimerais vraiment pas utiliser la force tu sais...
Perdre un si magnifique minoi... Mmmh ?
- Elil an'al aneyan wa layean !! "








Les bonnes nouvelles sont si rare... Sont-elles seulement... Possible ici ?
La mer... Il y a la mer, quelque part ! C'était comme si,
comme si brusquement quelque chose s'était libérée en moi, je respire enfin,
j'ai envie de courir partout, de rire, de chanter...

Oui bien sur, un bonheur ne vient jamais seul, jamais...
Mais c'était étrange, nouveau... Ma tante m'avait transmit tellement... Mais ça, ce don, cette magie...
Je n'en ai aucun souvenirs... Est-ce la Brume mentale qui à fait son oeuvre, ou simplement mon esprit qui fait ses choix ?
Aurai-je moi même fait taire cette magie, pour mieux m'effacer ?
J'entrevois de façon si brusque le changement que je ne sais pas quel sentiment choisir.
Mais je me sens vivre et c'est le plus important.

" Qua sa laalla malilî anm... "



Oh... Sèm, si tu savais, Je te sais auprès de nos dieux, en paix, toi au moins tu l'es...
Méritais-je ta vie contre la mienne ? Non, surement pas, mais ce n'est pas moi... Silsil,
qui est causée ta perte...
Mais je sais que la dureté de ses mots ne peuvent venir de toi...
Pourtant je repense quand même à nous...
Et qu'importe le monde, l'âge et le lieu, je penserais à toi, Ma sèm...







Suis-je donc définitivement la seule ? Deux, c'est peu, deux, mais c'est largement suffisant pour voir la réalité d'un instant...
Et que pouvais-je faire de plus Sèm ?
Hurler, les frapper, leur rappeler mes nuits blanches et la fatigue sur le visage Alderand, pour eux, à cause d'eux !
Non, c'est inutile, il à bien joué, il à tout préparé, manigancé, un discours bien rodé comme les manipulateur savent si bien faire.
Les yeux ne voient que la surface des choses, et moi qui me plonge si souvent dans ce noir, je suis moins aveugle qu'eux...
Il était plus simple d'ouvrir la bouche et tout avaler sans se poser de question,
comportement propre aux poissons qu'on enferment derrière des vitres pour les regarder mourir...

J'ai ressenti la colère du créateur, de celui qui à tout couché sur papier, qui à voulut partager ses idées, ses envies, ses rêves...
Serait-ce de l'empathie ? Cet homme que je vois qu'on abandonne et qu'on trahie, cela me dégoûte...
Non, ils me dégoûtent tous, pourtant ne lui avais-je pas dit de ne pas être idéaliste...
Mais ils oublient une chose, j'ai se sang en moi qui n'oublie pas et celui qui ne pardonne pas...


" La confiance est un luxe, que seul les inconscient ce paye... "


J'entend encore ses mots venant de toi, tes leçons était amère, père...
Mais elle était vrai. Cela te ferait surement rire, si je te disais qu'un paladin m'a fait la même...
Alors je vais les regarder, boire, dévorer et croire ce qui n'est qu’illusoire, cela semble tellement leur plaire, j'ai mieux à faire,
je sais que derrière cette Brume il y a mer...






_________________
Ecoute le silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Normandie - Calvados

MessageSujet: Re: Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]   Dim 16 Fév - 9:46









- Eh’a crevette, t’vois, c’est l’horizon’ça.
- Cil hyee ?
- L’horizon, c’la ligne lààà ! R’garde !
- Iremej ?
- Ouais v'là, ho-ri-zon en commun, t’vas r’tenir ?







" L’éternité ce dit d’Eon en Illfarn, c’est un beau titre…
Parfait pour notre condition, parfait pour nos horizons… "



Plus je m’isole, plus elle grandit, mes émotions rende cette magie plus acérée,
je me souviens de ses chants funeste, de ses légendes punitives et de ses comtes mélancoliques.
Pourtant quelque part elle me terrifie encore,
chaque manifestation nouvelle me fait pousser des cris…
Chaque apparition inconnu font s’emballer mon cœur…
Beaucoup de chose m’échappe encore, comment ou pourquoi ?

Est-ce cette nouvelle magie qui m’a donnée cette soudaine envie qu’on m’entende ?
Ou est-ce la voix que ce prêtre des mers qui s’acharne à me la faire prendre ?
Qu’importe, il y avait trop en jeu à présent, lui plus que les autres semblait s’en rendre compte…
Est-ce parce que nous savons chacun, que le vent n’attend pas ? Qu’il faut prendre le cap sans penser au lendemain…
Il avait eu raison, d’insister, de me pousser à prendre la tête sur cette île qui sent toujours la mort, mais comment ?
Je pensais cela compliquée, qu’il fallait des études, un métier… Et surtout un vécu pour prétendre à hurler des ordres…
Se doutent-ils seulement que je n’en ai aucun ? Qu’ils vont suivre dans ses méandres une bâtarde qui n’a connue que chaînes et peur.
Mais je les connais… Tous, je sais leurs spécialités, leurs forces, leurs agilités et je ressent leurs peurs.
Alors c’est une évidence, ce n’est pas eux qu’il faut protéger, c’est nous, nous ne sommes qu’un… Et s’il y a bien une chose que je sais faire…
C’est survivre.
Bien, soit ! Que ma voix empreinte de magie résonne, qu’ils m’entendent ! Nous avancerons !







J’avais attendue avec impatience, cette deuxième expéditions sur l’île naine, après tout oui ! Il était tant de voir, si les reproches tant répétés pouvaient à présent être assumés.
Il ne faut pas de chef, pas besoin de chef, on s’en sort parfaitement sans chef… Ah !
Que je jubile intérieurement dès qu’elle ouvre la bouche, j’ai su qu’ils n’y arriveraient pas dès cette instant…
L’on me propose en responsable, pour les mener, mais non, j’ai tellement envie d’observer…
Il pardonne toujours, il attend toujours, il me déçoit…
Puis je l’entend qui tombe, je vois Avi, la Brume… Et lui ? J’enrage, pourquoi eux trois ! Je croise le regard d’Alis,
avons-nous réellement besoin de nous parler, pour nous comprendre ? … Nous partons.
La comédie ne m’amuse plus.
Lui il est déjà repartit, il s’acharne contre le vent… Tant pis.

A ma grande surprise… J’avais eu du monde, dès l’affiche posée;
même un homme du Tyran à fait le déplacement, aurais-je frappée si juste ?
Je repart doucement dans ses nuits blanches qui sont autre chose qu’une simple errance, j’écris et je rectifie sans cesse…
Aurais-je dont temps besoin de cela pour me vider la tête ?
J’avais peur aussi… Peur qu’il n’est pas comprit l’importance de son rôle, de sa tâche… Je le sais Juste et Droit…
Lui qui est si différent de moi,
moi qui n’est aucune loi…


_________________
Ecoute le silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Normandie - Calvados

MessageSujet: Re: Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]   Sam 22 Fév - 20:18








" Qu'est-ce que tu fais ?
- J'essaye de rêver...
- Et tu rêves de quoi ?
- ... De rien. "







Voilà que je me surprenais à m'ennuyer brusquement...
Voilà maintenant longtemps que Elzechior ne vient plus, les voix dans mon esprit aussi, on cessées...
Les îles sont connues, pour la plupart, viendra rapidement le jour ou elles n'auront plus de secret...
Je trie encore, ce qu'on à faire, mais il n'y a pas... Dans l'ensemble, je m'ennui ...


note importante :
" Le chocolat est un aliment dangereux pour mon intégrité physique et morale, à ne plus consommer."


Encore une nouvelle coutume que je découvrais, je m'étonnais chaque jour de constater à quel point les humains n'aiment pas être seul,
en général... Cette saint Valglinglin avait pourtant bien commencée, il avait voulut que je l'accompagne,
parce que nous nous entendons bien, et dans ça délicatesse maladroite, il avait même trouver ses lys blancs...
Comme leur parfum est un bonheur, j'en avais oublier le monde, la fête et la musique...
Comme si je ne me contrôlais plus, j'avais été prise d'envies nouvelles, j'avais envie de compagnie, d'un homme prêt de moi, pour moi...
Pourtant quelque part je me sentais mal, sale une partie de mon être me hurler de fuir, tout ses hommes qui dévisager ce que j'étais...
Je ne peux lui en vouloir en rien, il m'a défendu, et nous étions pas nous même,
sa gêne est une peine suffisante, nous en parlerons plus... Pourtant...


Voir celui qui juge sans connaitre se noyer... C'était un bien drôle d'effet, lui qui m'a jugée et presque condamnée...
Le voilà maintenant proie, il pensait tout savoir et tout pouvoir, la sorcière à eu raison,
comment n'a t'il pas pu anticiper sa réaction, c'était si évident...






" Vous allez attendre des siècles alors ? Prostrée, sans vivre ? "

Comment lui faire comprendre que c'était trop contre-nature... Et que la situation était une souffrance de chaque instant ...
S'il nous étions dans un monde normal, qu'importe pour vu qu'il soit stable, les choses en seraient autrement...

Me voilà aussi " Chef ".
Responsable, punissable et reprochable, nous venons de naître, je sens se poids si lourd, je me demande si cela en vaut la peine...
Il semblerait également que le Conclave Pourpre n'en est pas terminée...
Alors que je suis tend empreint d'un doute, j'apprend qu'un double de moi est en ville...
Je constate aussi qu'ils ne respectent pas cette autorité qu'ils veulent me voir assumer.
Ai-je seulement bien fait ?




_________________
Ecoute le silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yasia Kelter - [Luminess'art Hasni]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les chroniques de l'Antemonde :: RP :: BG-
Sauter vers: