Les chroniques de l'Antemonde

Forum du module de jeu Neverwinter Nights
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Garn, le Bègue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ratigan

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Garn, le Bègue    Jeu 30 Jan - 17:52

C'est sur des pages de mauvaise qualité que sont écrites ces quelques phrases. Ce texte. Ce roman. En fait, on s'en fiche pas mal.

"Garn, le Bègue. C'est comme ça qu'on m'appelle aujourd'hui. Celui-dont-les-mots-sont-mal-prononcés.
Mon passé ? Je m'en souviens. La compagnie des rats et l'odeur nauséabonde des égouts ne me manquent plus. Au début, c'est évident. On met du temps à s'adapter à la nouveauté. Tout ceci est nouveau. Je ne parle pas seulement du fait que nous ne sachions pas dans quel monde bizarroïde nous nous trouvons mais bien de ce que je découvre dans cette nouvelle vie ainsi que les personnes que je côtoie. Amitié, aide, partage, encouragement étaient des notions inconnues pour moi jusqu'à ce jour. Et je crois bien que cette nouvelle vie me plait davantage que celle où je vivais reclus dans ma tanière de solitude.

Nous avons chacun une perception différente des choses qui nous entourent. Que ce soit les personnes elles-même, par exemple, ou bien toutes les petites choses vivantes. Cela me rappelle la colère dans laquelle Emma s'était mise lorsque j'ai voulu nourrir le petit carnivore curieux. Selon elle, les choses qui vivent autour de nous, dans la nature, ne doivent pas être dérangées par les humains. Ainsi va le cycle de la vie. Seulement, je ne me pardonnerai jamais d'avoir laissé un animal mourir de faim. Comment auraient fait mes amis les rats sans mes petits coups de main ? Nous aidons bien les humains, protégeons les faibles des forts, pourquoi n'en serait-il pas de même avec les animaux ? Chacun sa vision des choses, je suppose.

Mon entrée dans la société moderne m'a fait grandir, je pense. On apprend, on se forge un caractère, une vie qui vaut la peine d'être vécue. Mon bégaiement est un véritable problème cependant. Un mur, une palissade qui me sépare des gens normaux. Garn le niais, le benêt. Et alors ? Je sais bien ce que je suis et je ne m'en cache pas. Il vaut mieux admettre ses défauts après tout. La perfection n'existe pas. Surtout pas quand je souris d'ailleurs ! Maureen serait bien d'accord avec moi à ce sujet.
Fière dragonne au cœur de pierre. En êtes-vous bien si sûr ?

Nous sommes tous si différents. C'est bien ce qui fait notre force, mais aussi notre faiblesse."

_________________
Endrick, ce n'est pas faux.

Garn, what else ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Garn, le Bègue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commande "Laine et Tricot"
» « Sois bègue et tais-toi » || Pavel [Fiche terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les chroniques de l'Antemonde :: RP :: BG-
Sauter vers: